•  

    J'ai peur de la police quand je sors en femme. Ce n'est pas interdit de se travestir ?

    Vieille légende qui a la vie très dure ....

    Non ! Se travestir est parfaitement légal. Les codes vestimentaires ne sont qu'une coutume et n'ont heureusement pas force de loi.

    En fait, la police est surtout là pour nous protéger des petits voyous, pas pour nous embêter. Les policiers ne sont pas moins tolérants que le reste de la population, et, qui plus est, ce sont des professionnels qui doivent s'en tenir à la stricte application de la loi. Voir des policiers ou des gendarmes qui patrouillent dans les parages est souvent très rassurant les premières fois qu'on sort, surtout quand on manque encore d'assurance et qu'on craint de se faire huer par les passants.

    Mais d'où vient donc cette légende qui prétend qu'en France il est interdit de se travestir ? Il y a des lustres (en 1907, exactement), un arrêté pris par le préfet de police de Paris interdisait (excepté le jour de Mardi-Gras; amusant, n'est-ce pas ? ....) le travestissement dans le département de la Seine. Il s'agit de l'arrêté Lépine (oui, le même Lépine qui a créé le fameux concours), et il ne s'appliquait bien entendu qu'à un seul département, pas à la France entière. En outre, le département de la Seine n'existe plus depuis belle lurette, et ce texte va complètement à contre-courant des lois actuellement en vigueur, qui instaurent une égalité entre les sexes, ainsi que du Nouveau Code Pénal, entré en vigueur en 1994. Aucun policier ni magistrat ne peut donc plus l'invoquer sans risquer de voir sa procédure démolie en quelques secondes par le premier avocat venu, et c'est pour cela que cet arrêté est totalement obsolète et n'a plus qu'une existence théorique de nos jours (à notre connaissance, cet arrêté a servi de prétexte pour la dernière fois dans les années 70 lors de rafles dans le milieu des prostituées transsexuées parisiennes; déjà à l'époque il s'agissait d'un abus juridiquement indéfendable). D'ailleurs, si jamais il devait vous arriver la chose hautement improbable qu'une policière en tenue fasse valoir cet arrêté devant vous, n'hésitez pas à invoquer le vice de forme, car cet arrêté interdisait aussi le port du pantalon aux femmes...

    [note des rédactrices : ce ne sont pas des paroles en l'air, nous ne vous racontons pas d'histoires. Nous n'avons à ce jour jamais eu le moindre problème avec les forces de l'ordre, et nos connaissances transgenre non plus, les policiers et gendarmes se sont même révélés d'une politesse et correction parfaites envers nous. Alexandra s'est ex. récemment présentée à la gendarmerie en jupe, talons et maquillage pour une question de papiers militaires (eh oui, on n'y coupe pas non plus, nous ....), et les gendarmes ont été plus que courtois à son égard.]

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :